Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 00:04

  L'intérêt général au service des pollueurs

 

21190-merceuil.PNG

 

facture-eau-Merceuil-21190 

 21190-merceuil-parts-fixes-2.PNG

 

La morale locale : " polluez plus et payez moins "

 

Parts fixes 255 € dont 219 € pour l'assainissement : une aide financière imposée aux plus petits pollueurs et destinée aux plus gros pollueurs.  

 

Bien sûr, lorsque nous demandons une justification à ce type d'imposition, il n'y a personne pour répondre. igepac attend une réponse du directeur de la régie de l'eau potable et de l'assainissement.

 

" Nous sommes habitants de la commune de Merceuil (21190) et cette commune fait partie de la communauté de commune de Beaune côte et sud, depuis 2 ans. Le collecteur des eaux usées a été installé sur la commune en 2004/5 lors de la création d'un lotissement. A compter de ce jour le prix de l'eau est devenu "exorbitant" et notamment sur les abonnements (exemple : part communale pour la collecte et traitement des eaux usées : 170€ HT).

 

Apres plusieurs demandes d'explication à la commune et au distributeur, les réponses restent évasives comme si le sujet était "tabou". Les réponses données par la commune sont en générales « vous savez c’est plus cher ailleurs » ou « il faut rembourser des prêts » ou « mais vous savez nous sommes moins cher sur d’autres choses » etc. .

 

Les réponses données par le distributeur : la commune nous fixe le prix à demander, nous ne sommes que le collecteur des sommes et donc ne pouvons rien faire, mais c’est vrai que 170€ c’est beaucoup, dixit une hôtesse d’accueil de la « hot line » VEOLIA. Donc nous n’avons jamais de chiffres pour justifier de telles sommes. Il nous a même été dit en 2005 (sans écrit) « la somme de 170€ devrait être divisée par 2 d’ici 2 à 3 ans, à ce jour les 170€ sont toujours perçus. "

 

Une évidence mathématique : une telle part fixe sur l'assainissement permet de faire payer les investissements aux plus petits des polleurs.

 

Une étude statistique d'un canton voisin nous a montré que la quasi-totalité des particuliers ont en charge 90 % du montant des parts fixes. La moitié du volume des rejets est due aux gros pollueurs et principalement les activités professionnelles. Le montant des parts fixes doit rembourser les dettes d’investissement, d’après nos élus ! Dans ce cas, qui paye les installations d'épuration ? Les ménages.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Le prix de l'eau
commenter cet article

commentaires

Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens