Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 01:02

Cest le printemps, jardiner mieux, jardiner plus, avec les composts collectifs

 

cycle-biopolluants-pollution-durable 

 

La station d’épuration de La Riche produit tous les ans 15.000 tonnes de boues de l'agglomération de Tours pour l’agriculture. Le 7 e hangar de stockage est en construction à Montlouis.

 

La construction du hangar de stockage vient de commencer, le long de la RD 140. Les premières boues devraient être livrées en octobre. Les 17.614 automobilistes qui empruntent quotidiennement la RD 140 entre Tours et Bléré (*) l'auront remarqué depuis la semaine dernière : d'importants travaux viennent de commencer au bord de la route, dans un champ situé à Montlouis, entre le giratoire qui mène à la Bourdaisière et celui qui file vers Azay-sur-Cher.

 

Il s'agit des fondations d'un hangar construit par Tour(s)plus, qui servira à stocker des boues produites par la station d'épuration de la Grange-David, à La Riche. « Il y a déjà six hangars de stockage, répartis dans tout le département (voir l'infographie ci-contre), précise Jean-Luc Boulvert, responsable du service assainissement de Tour(s)plus. Le hangar de Montlouis sera le 7e et le dernier bâtiment. »

 

Les premières livraisons devraient se dérouler en octobre. « Le hangar de 1.000 m² pourra abriter 1.400 tonnes de boues », ajoute Odile Soulignac, ingénieur responsable de l'exploitation des stations d'épuration de Tour(s)plus.

 

Ces boues seront alors utilisées par les agriculteurs des alentours pour amender leurs champs, lors d'épandages qui ont lieu au printemps, et après les moissons : « La construction de ces hangars de stockage était prévue dès le projet d'extension de la station d'épuration de la Grange-David, achevé au milieu des années 2000, dans le cadre du plan départemental d'épandage des boues », poursuit l'ingénieur.

 

step---tours.PNG

 

Quid des odeurs ?

 

Ce plan est très réglementé. Les boues utilisées par les 32 agriculteurs intégrés au plan d'épandage résultent de la décomposition et du traitement de toutes sortes d'eaux usées de l'agglomération tourangelle : eaux de vaisselle, WC, douches et quelques eaux industrielles. « Après conditionnement et traitement au sein de la station d'épuration, les boues sont essentiellement composées d'azote, de phosphore, de chaux et de matière organique.

 

Toutes les boues sont analysées avant épandage, lot par lot, afin de vérifier que les teneurs en métaux lourds et en composés traces organiques sont inférieures aux limites autorisées », explique Odile Soulignac. Reste la principale question qui intéresse les riverains : est-ce que les boues sentent très mauvais ? « Il y a des odeurs au moment des manœuvres, mais quand les boues sont stockées, cela ne sent pas », assure le service assainissement.

 

La construction du hangar de Montlouis coûte 390.000 € hors taxes, dont 30 % sont pris en charge par l'agence de l'eau Loire Bretagne. Les premiers travaux, commencés la semaine dernière, ont consisté à renforcer la voie parallèle à la RD 140, une voie secondaire empruntée par les cyclistes et les engins agricoles, qui servira de voie d'accès au hangar. En effet, le site ne sera pas directement accessible par la RD 140, et les camions qui livreront les boues devront emprunter la voie secondaire par le giratoire. « Il n'y aura qu'un camion de temps en temps », veut rassurer la municipalité de Montlouis, qui a délivré le permis de construire.

 

(*) Moyenne quotidienne en 2010, dans les deux sens, d'après les chiffres enregistrés à la station de comptage de La Ville-aux-Dames.

 

Voir ici le plan de la pollution agricole programmée :

http://www.lanouvellerepublique.fr/Toute-zone/Actualite/Dossiers-actualite/n/Contenus/Dossiers/Actualite/Environnement/Traitement-des-dechets/Boues-Tour-s-plus-construit-le-dernier-hangar /

 

   

Le compost des particuliers,

 

relire cet article, ici

 

http://www.igepac.com/article-le-compost-nouveau-est-arrive-attention-a-la-provenance-ecologie-sans-limite-67992902.html /

 

 -----------

  

 

 Eh, oui ... la pollution c'est la merde 



et réciproquement.

 

---

 

Je rêve que l'Homme invente un vrai parti politique

qu'il appellerait " Les Verts "

et pourquoi pas au niveau européen

" Europe écologie "

 

pour que tous ces problèmes de pollution

soient au moins connus du public

 

et pourquoi pas limités,

voire supprimés en rêvant encore un peu plus.

 

FUTURES générations, pensez-y,

avant qu'il ne soit trop tard !

 

--- 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans STATION d'épuration
commenter cet article

commentaires

Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens