Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 07:00

Une femme de convictions qui impose le respect

 

Danielle-Mitterand-3 lundi 22 mars 2010

 

Danielle Mitterrand présidente de France Libertés

à l’émission « Comme on nous parle » de Pascale Clark

du lundi au vendredi de 9h35 à 10h

sur France Inter

 

  

Des principes "enfantins" difficiles à faire admettre :

           

- 40 litres d’eau gratuits par jour et par personne ;

-  l’eau n’est pas une marchandise ;

-  les eaux usées doivent être rendus propres à la Nature pour les générations à venir ;

-  l’eau doit être gérée par  les pouvoirs publics :

- les états doivent inscrire dans leur constitution que l’accès à l’eau est un droit de l’Homme.

  

« L’eau n’est pas une marchandise,  nous devons payer un service » est un vœu pieux que la morale peut nous imposer mais qui, mise en application, s’avère pervers. Igepac l’a constaté avec la part fixe, sous ce nom de service y est inclus « n’importe quoi » pour offrir au privé des bénéfices substantiels.

 

De plus, l’eau est  une marchandise de faite, car la législation la considère comme une marchandise : la gestion de l’eau est soumise aux lois du commerce. Et il est courant qu'une collectivité vende de l'eau provenant de son territoire.

 

 

 

 Mais l'eau est un patrimoine de l'humanité qui ne doit pas être une marchandise au service d'intérêts financiers ( privés ou collectifs ).

  

  Danielle Mitterand & ses Porteurs d'Eau

 

 

 

  L'interview politique ( 20 mn )

Danielle Mitterand, inter-mondialiste

 

logo franceinter

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Politiques de l'eau
commenter cet article

commentaires

Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens