Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 00:07

La ville vient d’inaugurer un système de chauffage de l’Hôtel de ville avec une pompe à chaleur puisant son énergie dans les eaux de l’assainissement collectif du centre ville. 85 mètres d’échangeurs thermiques dans les égouts en assurent le fonctionnement.

 

egouts-01.PNG

 

Le principe thermodynamique est un système réversible simple, celui de votre frigo.  A l’extérieur, à l’arrière, votre frigo fournit de la chaleur, c’est la pompe à chaleur. A l’intérieur, c’est un climatiseur. ( A l’intérieur du réfrigérateur, le système puise de la chaleur, ce qui en abaisse la température, pour la rejeter à l'extérieur, dans l'air de votre cuisine à l’aide du « radiateur » échangeur qui se trouve à l’arrière de l’appareil. )

 

La pompe à chaleur géothermique puise la chaleur dans le sol et la restitue dans un logement, par exemple. L’avantage ici est de n’avoir pas à creuser le sol en profondeur et d’avoir une surface suffisante pour permettre un bon échange de température.

 

Une solution qui permet de faire une bonne économie sur sa facture de chauffage. Un système qui s’inscrit dans le développement durable à la mode actuelle. «  Pas de combustion, donc pas de rejets de gaz à effet de serre : c’est la particularité de la pompe à chaleur. Un bel avantage sur la chaudière au gaz ou au fioul. » nous dit-on. Oui, pour une réduction des effets, mais il ne faut pas oublier que la pompe à chaleur à besoin de courant électrique pour son fonctionnement et donc que la pollution n’est pas nulle.

 

Le principe

pac-ademe.PNG 

- le fluide récupère la chaleur extérieure et passe alors à l’état gazeux dans l’évaporateur ;

- ensuite, il traverse un compresseur électrique et sa température augmente ;

- l’eau du circuit de chauffage ou l’air du logement peuvent ainsi être alimentés ;

- le fluide repasse ensuite à l’état liquide dans le condenseur ;

- enfin, un détendeur se charge de réduire la pression pour renouveler le processus.

 

Une pompe à chaleur a un coût élevé. La ville de Valenciennes a pu réaliser ce système de chauffage grâce à une aide de l’ADEME s’élevant à 79 % du montant des travaux.

 

Pour les particuliers il existe le crédit d’impôt qui permet de déduire des impôts 25 % des dépenses et si vous n’êtes pas imposable, le Trésor Public vous fera un chèque. Vous pouvez aussi contacter les administrations locales : Région, Département ou Commune et l’ANAH ( Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat ). Avant le 31 décembre 2010 une TVA réduite à 5,5 % est applicable.

_____________________________

 

Les Vidéos d'igepac

Les travaux

 

 

Le discours de M. Bernard Brouillet

Président du SIAV

lors de l'inauguration du chauffage

de l'Hôtel de ville de Valenciennes

le 5 novembre 2010

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Politiques de l'eau
commenter cet article

commentaires

Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens