Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 00:19

 

OGM-USA-02.PNG

 Aux Etats Unis dans le Middle West , les plantations à grande échelle du maïs transgénique Bt produisent des résidus transgéniques qui imprègnent les écosystèmes et les cours d'eau avoisinant les champs de culture. En 2009, 63% des maïs des États-Unis sont des OGM, du maïs Bt génétiquement modifié pour fabriquer des protéines insecticides provenant du bacille de Thuringe* ( en termes plus scientifiques, le Bacillus thuringiensis ou Bt d’où le nom de maïs Bt ).

 

 pirale

la chenille du papillon pyrale

qui se loge dans les tiges de maïs

 

La présence de la protéine insecticide Cry1Ab issue du maïs transgénique Bt et la présence de détritus de maïs Bt, a fait l’objet d’un recensement dans le réseau hydrographique de l’Illinois. Les conséquences ne sont pas abordées. L’étude a été faite dans les cours d’eau, par une équipe de l’Institut Cary d'études des écosystèmes de Millbrook, Etat du New York.

 

OGM-USA-01.PNG

 

Résumé

 

En Indiana, six mois après la récolte, une étude des cours d’eau a été faite en 217 endroits, des sites de prélèvements, pour déterminer la dispersion des détritus de maïs ainsi que la présence de la protéine Cry1Ab dans le réseau hydrographique.

 

Il a été constaté que :

 

- 86% des sites étudiés contiennent des détritus de maïs ( feuilles, épis, enveloppes, tiges ) ;

 

- et 82% de ces sites étudiés sont situés à moins de 500 m de champs de maïs et ils contiennent tous des résidus de protéine Cry1Ab ;

 

- dans 13% des sites, la protéine Cry1Ab du maïs est présente dans les détritus ( 6 mois après la récolte ) ;

 

- et dans 23% des sites, la protéine Cry1Ab du maïs est présente dans l’eau ( 6 mois après la récolte ).

 

En conclusion, les détritus de maïs sont fréquents et les protéines Cry1Ab sont encore quantifiables 6 mois après la récolte, dans les cours d’eau à faible débit dans le nord-ouest de l'Indiana. Par extrapolation, avec les données du Ministère américain de l’Agriculture ( l’US Department of Agriculture ), il est estimé que 91% des 256.446 km de cours d'eau de l'Iowa, l'Illinois et l'Indiana, sont situés à moins de 500 m d'un champ de maïs et sont donc susceptibles du même constat.

 

Quel peut être l’impact de cette protéine sur l’Environnement ?

 

Le rapport ne le dit pas. Et comme toujours, ce qui est inquiétant pour les futures générations, ce sont les conséquences inconnues sur l’Environnement d’un produit issu de la chimie industrielle. L’existence de conséquences n'est pas contestable, mais ces conséquences resteront-elles uniquement visuelles et surtout les organismes vivants pourront-ils côtoyer cette protéine sans dommage pour l'Homme et pour eux-mêmes ?

 

 

* bactérie utilisée dans les cultures biologiques contre les insectes nuisibles.

C’est une bactérie commune, présente dans les sols, l'eau, l'air et les végétaux.

 

 __________________________________________________

 

Les auteurs : Jennifer L. Tanka, 1, Emma J. Rosi-Marshallb, 2, Todd V. Royerc, Matt R. Whilesd, Griffithsa A. Natalie, Frauendorfa Thérèse C., et David J. Treeringb

 

Affiliations des auteurs : Département des sciences biologiques, Université de Notre Dame, Notre Dame, IN 46556 ; Département de biologie, Université Loyola, Chicago, IL 60660 ; Ecole d'affaires publiques et Environnement, Université de l'Indiana, Bloomington, IN 47405, et Département de zoologie et le Centre pour l'Ecologie, de Southern Illinois University, Carbondale, IL 62901-6501

 

Publié par David Pimentel, Cornell University, Ithaca, NY, et acceptée par le Comité de rédaction le 31 août 2010.

 

Source, en anglais :

http://www.pnas.org/content/early/2010/09/22/1006925107.abstract?sid=c4b471d1-e263-4260-857e-061de65a4f87

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans POLLUTION & SANTE
commenter cet article

commentaires

Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens