Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 00:07

La RTBF nous annonce un nouveau procédé écologique pour faire disparaître les corps après la mort, ... un funeste procédé des années 40 !!!

 

" La grande faucheuse est sommée de se mettre, elle aussi, à l'écologie. Les enterrements occidentaux sont trop polluants. Pour y remédier, des Australiens ont inventé un nouveau procédé : l'aquamation.

 

Le cercueil biodégradable existe déjà mais il n'empêche pas les substances toxiques de polluer la terre. C'est peut-être ce qui explique le nouvel engouement pour l'Aquamation en Australie. Ce procédé serait le moins polluant de tout ce qui se fait en matière de funérailles écologiques. Il n’utilise que 10% de l’énergie nécessaire à une crémation et ne rejette ni CO2 ni particule dans l’atmosphère (contre 200 kilos de gaz carbonique pour la crémation). "

 

La suite, plus macabre, sur le site de la RTBF - ci-dessous !!!

 

Source belge :

http://www.rtbf.be/info/monde/australie/pour-un-enterrement-ecologique-redevenons-liquides-269081

Source " australienne " sitée :

http://www.aquamationindustries.com/accueil.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Société
commenter cet article

commentaires

Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens