Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 00:55

 

Un commentaire vient d'être posté sur l'article d'igepac "L'eau du centre ville de Paris avec ses nitrates à forte dose est conseillée et utilisée dans les biberons des petits Parisiens !!! "

 

Extrait de ce commentaire anonyme ( un copier-coller d'un article )

Imaginons alors une jeune maman ou un jeune papa de l'Essonne, habitant de Viry-Chatillon, qui veut savoir si l'eau de son robinet sera encore buvable dans quelques mois.

 

Chers amis internautes,

 

Eau de Paris tient aux Parisiens un discours rassurant sur la qualité de l’eau de leur robinet, écrivant même, dans son guide « boire l’eau de Paris », qu’autant pour les : « Femmes enceintes [que pour les] nourrissons, il est recommandé de boire l’eau de Paris ». A l’appui de cette communication proactive un tableau comparatif des teneurs comparées en minéraux de l’eau de Paris et des eaux minérales les plus prestigieuses, indiquant en particulier un taux de nitrates de 29 mg/l, sensiblement inférieur à la norme de 50 mg/l.

Source : boire l’eau de Paris, Eau de Paris

 

Ce qu’Eau de Paris dit beaucoup moins fort, c’est que ce taux varie sensiblement selon les quartiers de Paris, et peut flirter dans certains cas avec la norme, norme considérée par beaucoup de pédiatres comme trop élevée pour les très jeunes enfants…

http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/dossiers/eau/articles/13195-eau-biberon.htm

 

Cette réalité est d’ailleurs clairement exposée dans le témoignage sur doctissimo d’une internaute parisienne qui, visiblement inquiète, a mesuré à plusieurs reprises à son robinet des taux voisins ou supérieurs à 40mg/l.

 

Le témoignage de cette femme confirme les chiffres, certes publiés sur le site d’Eau de Paris, mais plus discrètement, concernant certaines zones de Paris. On y constate ainsi des « moyennes » variant de 37 à 40mg/l, avec des maximas jusqu’à 46mg/l.

 

C’est ce qu’on retrouve également dans le graphique que j’ai publié le 26 septembre dernier ( où ? ). Il démontre clairement que la concentration en nitrates sur les sources du Provinois, ( qui alimentent Paris en eau ), n’a jamais été inférieure à la norme depuis 1979…

 

Tout à sa volonté de promouvoir les vertus gustatives et écologiques de l’eau du robinet, Eau de Paris ne ferait-il donc pas fi un peu rapidement du principe de précaution ?

 

Intrigué et scandalisé, et malgré le droit de réserve auquel je suis tenu, j’ai décidé d’aller plus loin… et ces inquiétudes et témoignages ont été légitimés par les mesures que j’ai dernièrement faites moi-même sur de nombreuses fontaines de Paris situées dans des quartiers différents, et qui montrent clairement des concentrations très différentes (cf photos à venir) !

 

Conclusion :

 

... Alors, dangereux ou pas ? … le doute existe pour les femmes enceintes et les enfants en bas âge. Eau de Paris doit une information précise aux habitants des quartiers concernés.

 

Castelvirois, ne vous réjouissez-pas trop vite ! Car c’est justement cette eau en provenance du Provinois que vous pourriez avoir à votre robinet dans quelques mois, si j’en crois les annonces du Président de notre agglomération  

 

J’ose espérer que la qualité de l’eau que nous pourrions boire dans le futur sera étudiée par nos édiles aussi attentivement que celle que buvons actuellement, et publiée par la Régie avec la même ransparence…

 

La clé est verte...

 

__________________________

 

D'ici que la clé soit retrouvée, voici un rappel pour donner au consommateur le besoin de mieux s'informer :

 

wagon-nitrates-et-train-de-pesticides---2.PNG

 

Si vous êtes Parisien avec une eau à taux de nitrates avoisinant les 40 µg/l, faites analyser le glyphosate ( herbicide type rundup ) et envoyez nous votre résultat, ... juste pour savoir si l'eau peut servir de désherbant intestinal aux titis parisiens. Ce pesticide est peu retenu par les traitemets classiques, charbon compris.

Pour la toilette ou les WC, l'eau de Paris est sans danger.

 

ping---pong.PNG

 

Les fontaines de Paris sont encore gérées par Véolia. Et si un Jean Luc sympa pouvait nous faire un article sympa sur ces fontaines, ce serait sympa : " Si les fontaines de Paris m'étaient contées "... mais en quelques lignes, est-ce posible ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans POLLUTION & SANTE
commenter cet article

commentaires

Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens