Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 08:01

La capitale montre l'exemple

tour eiIffel 02
  La ville de Paris va avoir au 1er janvier 2010 sa régie municipale.

  Le Conseil de Paris vient d'adopter le transfert des activités de distribution d'eau et de son personnel vers sa nouvelle régie municipale. La régie sera enfin opérationnelle et signera avec la ville un contrat d'objectifs.

A l’approche de la fin des contrats de délégation de service public des deux entreprises privées chargées de la distribution de l’eau, l’une filiale de Veolia, l’autre de Suez, en décembre 2009, la municipalité parisienne a souhaité réorganiser son service municipal de l’eau autour d’un opérateur unique public.

Elle a choisi de construire ce système à partir de sa société d’économie mixte,
EAU DE PARIS, déjà en charge de la production de l’eau, et qui deviendra dès lors une régie autonome de la ville de Paris.

 


Cette réforme majeure répond à la volonté d’apporter à tous les usagers
le meilleur service au meilleur coût.



logopdf.png

<< Lire un résumé de cette réforme



et pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l'Eau de Paris




Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Politiques de l'eau
commenter cet article

commentaires

Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens