Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 00:23

 

pluie taxée

 

  

Ce mercredi 5 décembre 2012, la Nouvelle République publiait une invraisemblable information digne du premier avril.

( Vue sur le blog http://septiques-du-spanc.over-blog.com/ )

  

Sauzé-Vaussais, ville de 1600 habitants située dans le département des Deux-Sèvres(1) taxe les habitants à raison de 0,50 € le mètre carré de toiture ( en moyenne 700 mm de pluie par an, d’où les 0,70 € par m3 ) .

 

Paroles d’élus : « Les eaux pluviales vont à la station d'épuration gérée par la communauté de communes du Cœur du Poitou et celle-ci nous met en demeure de participer financièrement aux importants travaux de mises aux normes. … L'objectif de ce dispositif est, à terme, de faire en sorte que tous les propriétaires réalisent des aménagements pour réaliser ( la collecte de l’eau de pluie ) et qu'ils n'aient donc plus à payer la taxe. Et les eaux pluviales n'iront plus à la station d'épuration… pour notre plus grand plaisir. »

 

PETIT PROBLEME

 

- Sachant que :

1/ Sur un toit de 100 m2, il tombe 70 m3 d'eau par an et un ou plusieurs foyers peuvent y vivre ;

2/ Les cuves contiennent 3 à 6 m3 ;

3/ A la saison des pluies ces cuves seront déjà remplies.

... 

 

Sur ce site nous avons lu que Valenciennes finance les installations de collecte d’eau pluviale des particuliers pour éviter justement de gros investissements collectifs dont par constat, s’étaient avérés inutiles.

- Voir ici la loi :

 http://www.igepac.com/article-une-taxe-pour-gerer-les-eaux-pluviales-et-une-de-plus-79460029.html  

 

En ces temps de crise hivernale, igepac propose un impôt sur la hauteur de neige et pour cet été un second sur les journées d'ensoleillement. Et d'autres sur le défaut de jugement, de bon sens, ..., non impossible. Et pourquoi non ?

 

 ____________  

 

(1) 79, département de Madame Batho actuellement Ministre de l’Écologie

 

PS qui n'a rien à voir, quoique ... :

 

RUY BLAS

 

La longue tirade de Ruy Blas au début de l’acte 3 est un petit bijou d’actualités … contemporaines, … à lire ou à écouter pour le plaisir ... sur Internet.

_

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Politiques de l'eau
commenter cet article

commentaires

amblard 10/12/2012 10:25

On nous dit que l'eau de pluie est traitée en station d'épuration et que ce traitement a un coût donc il faut payer.

1 - Toute cette eau de pluie, c'est de l'eau potable (couteuse) non consommée, des installations et canalisations moins sollicitées. Don un gain global pour la collectivité.
2 - La plus grande partie de ces eaux usées ne va pas en station d'épuration. Elle sert d'abord à l'arrosage des jardins, à des utilisations diverses telles le lavage de la voiture. Dans certain
cas, elles fournissent l'eau de la piscine.
3 - Enfin au moment ou on prêche le non gaspillage (fermer le robinet quand on se lave les dents, éteindre l'ampoule quand on sort de la pièce, etc.) Voilà un bel encouragement.

Quand arrêtera-t-on de racketter les gens tout le temps et à répétition.
Le racket lié à l'assainissement non collectif ne suffit pas. Pourtant fabuleux lui aussi. Des contrôles à 500 €, imposés tous les ans alors que 10 ans sont largement suffisant, etc.
Et si on sortait les fourches ?

Pierre PETIT 10/12/2012 12:37



De toutes évidences, après mes trois années de découvertes de la gestion de notre société,
je ne vois qu'une solution effectivement dans un hypothétique changement, c'est qu'un regard lucide des gouvernés soit porté sur les gouvernants et ensuite  ... ???


 


Mon imagination est bornée par un manque d’horizon d’un avenir où l’Homme gouverné retourne
à l’état d’esclave.


 



Les futures générations devront-elles muter ou disparaître ?



Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens