Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 07:00

logo-le-figaro 26 mars 2010

 

L’eau, source intarissable de profits , pour la bonne cause évidemment.

 

Fondée en 1805 à Genève, Pictet & Cie est aujourd'hui l'une des plus grandes banques privées de Suisse, avec des fonds en dépôt et sous gestion totalisant CHF 388 milliards (USD 375 / EUR 261) à fin décembre 2009. Pictet Funds - Water investit dans le monde entier en actions cotées de sociétés actives dans le secteur de l´eau et de l´air.


INTERVIEW 

Pour Arnaud Bisschop, gérant de Pictet, les Etats et institutions mondiales doivent poursuivre leurs efforts d’investissement dans l’eau.

 

A l’occasion de la Journée de l’eau (le 22 mars dernier, NDLR), l’ONU-Eau a signé la sonnette d’alarme et demander aux Etats, organisations et institutions mondiales de s’engager plus encore sur ce thème. Quel est votre avis, Monsieur Arnaud Bisschop ?

 

Arnaud Bisschop : Lorsque nous avons lancé notre fonds Pictet Water, en 2000, nous avons constaté l’absence ou l’obsolescence d’infrastructures existantes en termes de production et de distribution d’eau, et de collecte des eaux usées, le manque d’implication du secteur privé dans les services publics en matière d’eau potable et d’assainissement de l’eau, et des tarifs peu élevés.

 

Dix ans plus tard, qu’en est-il ?

 

lire-la-suite-journal 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Le prix de l'eau
commenter cet article

commentaires

Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens