Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 00:53

 

 

Un de plus.

Conçu à Marseille le 16 mars 2012,

il est passé inaperçu.

 

bb-fling.PNG 

 

Soit je souris, soit je me flingue.



Je choisis le parti de sourire.

 

Souriez avec moi

et découvrez la ploutocratie du jour

ou « les bouffons de la République ».

 

 

Les idées généreuses foisonnent, seul l’Argent manque, alors …

 

Au 6e Forum mondial de l’eau, nos riches Seigneurs des comités de bassin ont décidé que, d’ici 2015, les Pauvres de France METROPOLITAINE devront TOUS contribuer au mieux-être des Pauvres des pays du Sud. Ces Seigneurs en ont ainsi décidé pour leurs vassaux et les citoyens. Où vont-ils trouver les fonds ? Dans nos poches évidemment. Sur ce site nous avons  dénoncé à maintes reprises cette politique initiée par M. Santini lors de sa présidence au SEDIF(1).

 

Nous remarquerons que :

- nos bienheureux Pauvres des DOM-TOM ne seront pas soumis à cette imposition ;

- et que nous ne pourrons pas déduire fiscalement ces DONS de charité.

La Pauvreté n’existe pas en Métropole et au delà des frontières pas de participation de l’État à cette charité.

 

C’est encore une preuve que sous prétexte de décentralisation ou de crise on appauvrit plus fortement les Pauvres puisque nos parlementaires choisissent les poches de TOUS les citoyens sans distinction de richesse mais en prenant soin cependant, d’exclure les DOM-TOM.

 

Les six Présidents de bassin des DOM-TOM ont même eu l’avantage de signer le document ( voir ci-dessous ) … heureux de participer à cet élan de générosité tout en ayant échappé à son financement.

 

Enfin, n’oublions pas qu’en France, actuellement, des Seigneurs coupe l’eau à nos concitoyens sous divers prétextes et que ces mêmes concitoyens peuvent avoir déjà versé des aides aux pays du Sud depuis des années, s’ils habitent Paris, sa banlieue, Marseille, … ; utilisant la loi Oudin-Santini, ces villes prélèvent discrètement quelques euros sur les factures d'eau pour " aider " le Tiers-monde. Ce qui va donc se généraliser par décision de 12 citoyens non habilités à faire une loi nationale et avec cette fois, en tête, un élu de gauche prenant la relève de M. Santini ! 

 

Ne doutons pas que si cette loi passe par un vote des parlementaires, elle sera adoptée car nous observons que droite et gauche ont signé ce pacte " du diable ". Preuve, s'il en fallait sur ce blog, que la gauche " super caviar " n'a pas pris encore sa retraite ... tel Monsieur Martin Malvy qui a décidé de généraliser la loi Santini ; " Mais c'est quoi ... un Pauvre ? "

  

 

La loi se décrète ainsi sur les champs de foire !

Vous ne rêvez pas, c’est en France en 2012.

Qui en est offusqué ?

 

------------

 

L’Agence de l’eau : « Le 6e Forum mondial de l’eau qui s’est réuni à Marseille a lancé une réelle dynamique de progrès pour répondre aux défis que l’eau pose au monde entier : la gestion durable des ressources et l’accès à l’eau des populations pauvres. Souhaitant jouer un rôle moteur dans l’atteinte de ces objectifs, les présidents des 12 comités de bassin français métropolitains et d’outre-mer, ont décidé de renforcer leur action et de s’engager fortement par des actions concrètes aux côtés du RIOB (Réseau International des Organismes de Bassin).

 

Le vendredi 16 mars, les 12 comités de bassin français, à l’initiative de Martin Malvy(2), président du Comité du Bassin Adour-Garonne ont signé avec leurs homologues représentants les différentes parties du monde, un « Pacte mondial pour une meilleure gestion des bassins ».

 

« Contribuer à l’atteinte des objectifs du millénaire grâce à la coopération décentralisée »

 

La solidarité se concrétise par le financement de projets dans le cadre de la coopération décentralisée. La loi Oudin-Santini avait ouvert la voie en 2005, en permettant aux collectivités territoriales et aux agences de l’eau la possibilité d’attribuer 1% de leur budget(3) au financement de projets favorisant l’accès à l’eau potable dans les pays du Sud. Par la signature de ce pacte mondial, les présidents des comités de bassin métropolitains s’engagent à faire de cette possibilité une obligation d’ici 2015(4), date du prochain Forum Mondial de l’Eau. Les bassins ultramarins s’efforceront, quant à eux, d’initier de telles opérations en fonction de leurs spécificités. »

 

------------

 

 

(1) M. Santini, le bouffon de la République comme il aime s’en venter régulièrement aux « grosses têtes » de Bouvard. Tant que ses bouffonneries restent chez Bouvard, qui pourrait s’en plaindre ? Mais lorsque sa politique devient une bouffonnerie au détriment de ses pauvres, il y a lieu de s’interroger. Bouffon mais bien élevé, répondant aux mails d’igepac alors que beaucoup de ses collègues sont de vrais goujats de la République. Ce coquin de Seigneur vient de déclarer sur RTL qu’il n’avait que 10 000 € pour (sur)vivre et que c’était fort peu comparé à d’autres ! L’argument fut bien innocent chez Bouvard. Ce n'est pas un salaire forcement indécent, mais de toute évidence il n'est pas adapté à nos élus cumulards. Quel serait donc le salaire raisonnable d'un Santini pour qu'il n'en perde pas la boussole ? Un SMIC, un RMI, un RSA ... ?

 

(2) Martin Malvy, né le 24 février 1936 à Paris, est un journaliste, homme politique français et ancien ministre du gouvernement français. Il est l'actuel président socialiste du conseil régional de Midi-Pyrénées - wikipedia.org.

 

« Socialiste » est écrit … rien de surprenant, cette Seigneurie vieillissante fut trop souvent décrite sur ce blog mais sans jamais la nommer ... excepté depuis le début de ce printemps 2012 où la marmite explosa. ATTENTION, je ne parle que de gestion d’eau et d’assainissement, que des constats faits sur ce blog. Que les choses soient claires et sans ambiguïté, je ne suis qu'un citoyen-consommateur exaspéré par la gestion de ma République !

 

C'est pourquoi les publications quotidiennes d'igepac vont laisser place à une revue de presse hebdomadaire à partir de ce jour ... ploutos que de finir par me flinguer par désespoir de l'espèce humaine à force de relater et rabâcher les incuries de concitoyens peu scrupuleux.

 

Dans un avenir plus ou moins proche, nous devrons réfléchir comment faire survivre les informations utiles collectées et qui sont visitées chaque jour ...  par des centaines d'internautes ! Vos informations seront toujours les bienvenues et les plus pertinantes  feront partie de la revue de presse.

 

D'avance, merci à tous et " à lundi prochain, si le coeur vous en dit ". 

 

(3) 1 % de 2 milliards d’euros = 20 000 000 € !!! Des miettes pour nos ploutocrates.

 

(4) digne d’une réelle ploutocratie, ces 12 individus qui décrètent une loi nationale sans en avoir le simple droit parlementaire ! Qui sont ces Seigneurs ? - Voir ci-dessous. 

 

  -------------

 

- L’oligarchie est de nos institutions, c’est un petit groupe de personnes qui forment une classe dominante. La ploutocratie est une oligarchie composée de citoyens les plus riches.

 

- ploutocrate est un nouveau mot sur ce blog, plouto amusant donc plouto bien adapté à ces Seigneurs. Voir ci-dessous nos ploutos d'aujourd'hui ... .

 

signatures-comites-bassin-2012.PNG

 

 http://www.lesagencesdeleau.fr/?p=669 /

 

marianne-pleure.PNG

 

" Chers concitoyens,

les bras m'en tombent !! "

 

--------

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Politiques de l'eau
commenter cet article

commentaires

Daniel JAGLINE 30/04/2012 11:29

Merci pour ce blog et votre investissement qui m'ont fais découvrir bien des choses que je ne savais pas, et qui m'ont éclairer sur la situation.

Pierre PETIT 30/04/2012 11:56



Tout comme moi, il y a peu de temps encore, malgré mes nombreuses années passées auprès de mes concitoyens.


On sait ... on imagine ... , mais la réalité dépasse de loin la fiction !!!


Pierre



Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens