Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 00:06

« Nous sommes dans la merde »

 

- En France ?

 

epandage-07.PNG

 

- Faut pas rêver, c’est du CANADA qu’igepac va publier une série de trois articles grâce à l’aimable collaboration d’écologistes du Haut Saint-Laurent.

Un grand MERCI à Crivert. Depuis 1983, le groupe écologique CRIVERT est impliqué dans la plupart des dossiers environnementaux de la région du Suroît au Québec ( http://www.crivert.qc.ca/index.html ).

 

canada-haut-saint-laurent.PNG

 

igepac attend toujours des prises de position des écologistes de France contre l’épandage des boues de stations d’épuration. Comme pour Tchernobyl, le danger n’est pas pour nous. Nous sommes rassurés, nous ne risquons rien !!! Traversons l’océan est allons voir nos cousins pour savoir ce qu’ils pensent de cet épandage : une leçon de bonne conduite face à des intérêts privés, qu’igepac est heureux de pouvoir vous faire découvrir.

 

 

Ce premier article aurait pu être écrit par igepac tant le contexte politique canadien apparaît semblable au nôtre, voici le communiqué de presse de Crivert :

 

Godmanchester 24 août 2011

 

Médias

 

''Nous sommes dans la merde''

 

Désolée, je n'utilise pas cette façon de parler habituellement. Mais là, c'est le mot approprié.

 

À Godmanchester et dans la MRC ( Municipalité Régionale de Comté ) du Haut Saint-Laurent on a épandu et on épandra des MRF ( matières résiduelles fertilisantes ) sur les terres agricoles. C'est un joli terme pour parler de boues d'usine d'épuration.

 

Nos terres sont en déficit de phosphore d'après le MDDEP ( Ministre du Développement Durable, de l’Environnement et des Parcs ) et cet engrais semble tout à fait approprié pour combler cette lacune. D'accord pour du phosphore si nécessaire, mais rien d'autre. Car la merde de notre époque contient tout un cocktail ! Alors, pas de métaux lourds : mercure-cuivre-zinc ou molybdène, pas de médicaments, de retardateurs de flammes, plastifiants, de Triclosan (perturbateur endocrinien) PBDE, composés organiques perfluorés, etc. (1)(2)

 

Nos élus ont bien essayé de stopper par des règlements municipaux cette façon de faire. Mais, Elgin a perdu en cour d'appel le 18 mai dernier, ce qui désormais empêche les municipalités de réglementer cette activité nauséabonde. Le principe de précaution n'a pas sa place semble-t-il auprès des instances.

 

Mais, les citoyens concernés ne changent pas d'avis pour autant.

 

À Godmanchester en 2009, nous avons appris par expérience que le ministère a de bien belles règles dans son ''guide de valorisation'', mais qu'il appartient aux citoyens d'être aux aguets, et d'avoir le courage de faire des plaintes contre le voisin épandeur pour les faire respecter. Mais ça n'améliore pas le climat social.

 

Puis, nous nous sommes informés et nous craignons toujours pour notre qualité de vie, la dévaluation de nos propriétés, notre santé et surtout pour l'eau potable. Le ministère tente de nous rassurer, mais on a épandu en 2009, on étudie en 2010 et la référence sur les CIE (composé d'intérêt émergeant) non encore étudiés n'a rien de rassurant. Plus on en apprend, plus nous sommes inquiets.

 

De plus en plus on parle d'autosuffisance alimentaire, de manger bio et local, du manque de terres agricoles et on ose utiliser les terres du Haut Saint-Laurent, à moins de deux heures de Montréal, pour épandre la ''merde-cocktail'' de tout le Québec, et même de l'Ontario.

 

Nous savons qu'il y d'autres façons, de disposer de ces boues et par là de conserver ces terres pour un meilleur usage.

 

En ultime recours, nous tenterons d'influencer les pouvoirs provinciaux et d'alerter l'opinion publique.

 

C'est pourquoi nous cherchons l'appui des faiseurs d'opinion dont vous êtes.

 

France Lemieux secrétaire de Crivert de Valleyfield

François Belpaire

450-264-4063

791 ch New-Erin ,Godmanchester, J0S1H0

 

__________________________________

 

Voir également cet article « Les boues d'épuration ne sont pas bienvenues dans le Haut Saint-Laurent » par Le Soleil de Valleyfield du 27 août 2011

 

L'épandage des boues provenant d'usine d'épuration, principalement celle de Valleyfield, sur des terres agricoles du Haut Saint-Laurent suscite l'opposition de plusieurs citoyens de la région qui craignent la présence de nombreux produits toxiques dans ces "matières résiduelles fertilisantes"

 

La suite ici :

http://monteregieweb.com/main+fr+01_300+Les_boues_d_epuration_ne_sont_pas_bienvenues_dans_le_Haut_SaintLaurent.html?JournalID=13&ArticleID=716841

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Au Québec
commenter cet article

commentaires

Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens