Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 00:05

ane 0221320 - Thoisy-le-Désert

Pour la deuxième année consécutive, un château d'âne est décerné au syndicat des eaux de Thoisy-le-Désert.

 

Le prix de l’eau et de l’assainissement est fixé dans l’intérêt du privé. Comme nous a dit le vice-président du syndicat, un élu, ( le président, qui n’est pas un élu, est un agriculteur en retraite ) : « faudrait pas pénaliser les agriculteurs ». Cette politique inqualifiable ( ... ici ) se traduit par une tarification qui entraîne des coupures d’eau pour les plus démunis. Le bras armé du syndicat : la SAUR. Un véritable racket qui mériterait d’être considéré comme un délit dans notre constitution : obliger les pauvres à payer le mètre cube d'eau à plus de 10 € alors que ce même mètre cube d'eau est vendu à perte aux activités professionnelles, aux environs  de 2 € .

 

La coupure d'eau en hiver sans même prévenir le maire, qui ne s’en offusquera pas forcément, est la coutume barbare locale de la SAUR, une coutume toujours d'actualité en 2011 et qui, rappelons-le, est à l'origine de ce blog.

 

Rappels sur la facturation et la pollution de la SAUR

 

La facturation : du n'importe quoi, du moment que le client paye.

 21320-thoisy-eau-facture-2010.PNG

 

Des taxes pêle-mêle, non expliquées :

 

1/ " La préservation des ressources en eau ( Agence de l'Eau ) " est à mettre dans la rubrique " Organismes publics " ;  

 

2/ A quoi correspond cette redevance, puisqu'il est déjà facturé une taxe de renouvellement du réseau  et une taxe de pollution ? 

 

3/ A qui est destiné la taxe du renouvellement du réseau ?

 

4/ La taxe nommée Chamboux provient de l'achat d'eau au syndicat de Chamboux. Il existe donc un intérêt à faire passer l'achat de cette eau sous forme de taxe. 

 

La Cours des Comptes devrait se " régaler " à contrôler ce syndicat, ... paroles de consommateur qui a pris également connaissance des rapports du délégataire.

 

21320-eau-thoisy-2010.PNG

  Le coût du mètre cube avoisine les 3 € 30

____________________________

 

La Saur garantit une pollution directe de l’environnement malgré des prix exorbitants de l’assainissement ( facturation quasi-identique à la précédente ). Rien de changé en 2011, depuis des années la Saur pollue et les clients payent, revoir cette vidéo-témoin :

   

 
A suivre ...

____________________________________________

 

L'observation de la gestion de notre eau est un parfait miroir du monde de l'humain.

 

Question philosophique 

 

" Que différencie l'Homme du XXIième siècle d'une bête féroce ? "

 

Question d'actualité

 

Que différencie un grand dirigeant d'Afrique d'un petit dirigeant bien de chez nous ? - Sa taille.

 

Question historique



Il est fort regrettable que nos aïeuls nous aient privé du pilori. Pour la survie de notre République, il aurait été fort utile d’exposer en place publique ces responsables qui se cachent en étant de véritables irresponsables : « c’est pas moi, c‘est l’autre ».

 

Paroles d'un ex-citoyen-victime de cette barbarie,

devenu témoin impuissant de cette barbarie, 

... qui perdure dans l'indifférence générale.

 

__________________________________________________

 
Dans chaque canton un PRC
sourire_bb.PNG( Pilori Républicain Cantonal )
 
 
pilori-prc.PNG

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Politiques de l'eau
commenter cet article

commentaires

mm 23/02/2017 09:50

Sachez qu' en 2017 il y a toujours des coupures d eau intempestive de la saur

Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens