Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 05:37

 

Le 21 mars, la Médiation de l'eau a publié son deuxième rapport annuel d'activité et communiqué ses projets touchant notamment les collectivités. De leur côté, 60 Millions de consommateurs et la fondation France libertés publient le premier bilan d'une enquête sur la facture d'eau dénonçant le manque de transparence.

 

Créée en 2009 à l'initiative d'associations d'élus locaux et de fédérations d'entreprises, la Médiation de l'eau voit sa notoriété s’accroître. En 2011, plus de 800 consommateurs ont fait appel à elle. Sa taille reste néanmoins modeste et sans comparaison avec d’autres médiations comme l’énergie (voir notre article du 20 mars). "Avant on s’interrogeait sur notre utilité, plus maintenant", indique Marc Censi, le Médiateur de l'eau. L’ancien maire de Rodez et ex-président de la région Midi-Pyrénées reçoit en moyenne 72 dossiers par mois. Dans 90% des cas, les litiges sont réglés. Souvent par le biais de propositions de règlement à l’amiable, acceptées dans les trois quarts des cas par les deux parties. "Certains dossiers sont irrecevables et n’aboutissent pas. Ceux qui au contraire le sont progressent en nombre", ajoute-t-il.

 

Comme l’an dernier, ce sont principalement des cas de surconsommation ou de surfacturation d’eau qui ont décidé les usagers à faire appel à la Médiation de l’eau.

 

Les plaintes liées à l’assainissement non collectif (ANC) sont étrangement absentes. "Avec la mise en place des services publics de l’ANC (Spanc), le secteur a pourtant connu des soubresauts. De même, un seul recours concerne la qualité de l’eau", s'étonne le médiateur. ( évidemment, le médiateur est un professionnel de la distribution et ce type de problèmes relève de la législation. ) 

 

La suite de l’article ici

http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&jid=1250263420922&cid=1250263417304

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Politiques de l'eau
commenter cet article

commentaires

Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens