Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 00:04

Premier  bilan des constats d'igepac concernant l'état sanitaire des eaux que nous buvons.

Deuxième Version

Merci d'apporter à nouveau vos réflexions et remarques afin d'améliorer cette publication.

 

Les eaux que nous buvons

 H20-verre-4.PNG

 

logopdf_igepac_mini.PNG<< Deuxième partie – La chimie de l’eau potable

 

Les produits de la chimie industrielle

dans notre environnement

Introduction

Les nitrates

Les pesticides

Quelques autres produits recherchés

Les produits « émergents » ignorés par la réglementation

 

Les traitements pour rendre l’eau potable

 

Traitements par ajout de produits chimiques

Traitements physiques sans ajouts de produits

Les traitements individuels

    Les procédés physiques

    Le tartre et ses conséquences

    Les procédés chimiques

    Conclusion

 

 

En guise conclusion

Annexe

    Quelques recommandations habituelles

    La pollution chimique des contenants

    Notre civilisation plastique

 

 

La première partie ici -

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans DOSSIERS & cahiers igepac
commenter cet article

commentaires

Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens