Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 07:00

boues-tas-01
igepac poursuit son enquête sur la pollution des stations d'épuration (step) par épandage des boues. Une nouvelle découverte de pollution  :  l’épandage de matières plastiques est autorisé.

Ci-dessous un gros plan des "fertilisants".


boues-03-mars-2010
Qui peut nous aider à comprendre ?

__________________________________


Le premier constat des analyses des boues de step qu'igepac a reçu : la détection d'une douzaine de molécules minérales a été effectuée et aucune concernant les vrais polluants, c'est à dire les molécules organiques. Le peu de réglementation sanitaire qui existe permet d’épandre par exemple un kilogramme de plomb à l’hectare !!!
 
Un  épandage de boues de step est donc une garantie de pollution potentielle. Au cours de cette enquête nous essayerons de comprendre cette politique.


Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans POLLUTION & SANTE
commenter cet article

commentaires

Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens