Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 09:03

Les nitrates ne sont pas un dangereux poison, igepac l'a toujours répété, mais conseiller d'en consommer sans modération pour tous ... c'est ignoré la vunérabilté des jeunes organismes, c'est ignoré un principe de précaution pour mieux promouvoir une fausse vertue. Non, l'eau de Paris n'est pas la meilleure eau de France, elle n'est pas la pire, l'eau du centre de Paris est comme toutes les eaux de France, proche des limites de qualité. ( La capitale doit pouvoir être montrée en exemple, c'est pourquoi igepac reste intransigeant sur la gestion de l'eau et de l'assainissement en région parisienne. )

eau-de-paris-qualite.PNG

En règle générale, ce n'est pas la concentration d'un produit ingurgité nocif qui est à prendre en compte mais sa quantité. Une eau chargée régulièrement à plus de 50 microgrammes par litre finira toujours par être interdicte à la distribution. L'eau de Paris ne peut pas être consommée sans modération pour tous,  au regard de la loi et de la santé publique. Ce genre de fausse information n'est malheureusement pas réservée à la capitale, de nombreuses villes de province font de même.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans POLLUTION & SANTE
commenter cet article

commentaires

Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens