Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 00:03

« Orléans renouvelle sa confiance à la filiale de Suez environnement. Parmi les critères décisifs, une négociation du prix de l'eau revu à la baisse.

 

La Lyonnaise des eaux rempile, après avoir coulé Veolia et SAUR. La guerre de l'or bleu a bien eu lieu à Orléans. Sans faire de vagues, la Lyonnaise devance ses deux concurrentes dans la course à la délégation de service public de l'eau pour la période 2012-2024.

 

« Au final, c'est le consommateur le grand gagnant », explique le maire UMP de la ville, Serge Grouard. Si on se base sur la consommation moyenne d'un foyer (avec deux enfants), qui est de 120 m3 par an, cela signifie que 80 à 90 % des Orléanais vont voir leur facture d'eau potable baisser de 14 %.

 

« Techniquement, le prix de la ressource tombe de 35 %, mais le coût de son assainissement, dont la responsabilité revient à l'AgglO, (autrement dit, la collecte et le traitement des eaux usées) ne bouge pas, lui », développe Michel Martin, adjoint aux finances. Ladite taxe (plus la TVA) pondère donc la baisse, « qui n'en est pas moins significative », martèle Serge Grouard.

 

Autre nouveauté, la Lyonnaise lance l'Orléanaise des eaux, sa filiale locale. C'est ce nom-là qui apparaîtra sur la facture du consommateur. « Et cela, notamment, pour une plus grande transparence de la gestion comptable et financière du service », précise l'élu qui ne tarit pas d'éloge sur l'Orléanaise, une eau « de grande qualité ». Et bientôt allégée. »

 

David Creff

Source : http://www.larep.fr/une_orleans-25762.html

 

Constats sur notre société du début XXI ième siècle

 

Au nom d’une gestion libérale, c'est-à-dire d'une gestion anarchique de notre société, basée sur le mensonge permanent, plus aucun crédit ne peut être accordé à des responsables qui prennent les citoyens pour des incultes. 

 

ane-porteur-d-eau-3.PNG

 

1/ Si la facture d’eau était réellement soldée à 35 % cela signifierait qu’une énorme surfacturation a été admise précédemment. En réalité, qui peut croire que La Lyonnaise baissera son chiffre d’affaire de 35 % pour de meilleurs services ?

 

2/ En 2012 une tarification dégressive sera mise en place, avec trois tranches : plus de 120 m3, de 40 à 120 m3, et moins de 40 m3. Ceci dans le but de créer un nouveau fond financier qui comblera les 35 % annoncés. Voir ici les conséquences d’un tel mode de facturation : http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/00/14/37/2011/cahier-igepac-modes-de-tarification-eau-mars-2011.pdf

 

3/ On change le nom du délégataire, trop impopulaire, pour laisser croire à l’existence d’une régie publique locale ( l'Orléanaise des eaux ) qui livrerait une « eau de grande qualité ».

 

Une autre illustration

 

logo-eau-du-ponant.pngBrest : la société publique locale Eau du Ponant, reconduit Veolia Eau !!!

 

« Est-ce un retour en arrière ou une décision pragmatique ? La société publique locale créée en 2010 par Brest Océane Métropole et trois autres syndicats vient en effet d'annoncer avoir choisi Veolia Eau pour gérer ses stations d'eau potable et d'assainissement.

 

Après avoir délégué le service public de l’eau et de l’assainissement à Veolia Eau pendant 25 ans, Brest Océane Métropole (BOM) avait annoncé en 2010 son retour à une gestion publique de l'eau grâce à la création d’une société publique locale (SPL) baptisée « Eau du Ponant », avec le SIVU de Landerneau, le Syndicat du Chenal du Four et le Syndicat de Kermorvan-Kersauzon. »

 

Un choix politique, la suite ici :

http://www.hydroplus.info/presse/environnement/actualites/2385/eau-et-assainissement/brest-la-societe-publique-locale-reconduit-veolia-eau

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Le prix de l'eau
commenter cet article

commentaires

stan 01/07/2011 04:50


toujours les mêmes qui trinquent , les usagers sans le moindre soucis des élus locaux ...


Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens