Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 00:00

K-RAFTel est le constat d’une enquête de Que choisir de ce mois de mai 2010.

 

 

Précisions et compléments d’informations d’igepac

- Que choisir a testé l’efficacité de retenue des pesticides avec du glyphosate. On sait que ce pesticide n’est pas retenu par le charbon actif, donc les carafes ne peuvent pas retenir cette molécule.

- un quart du calcaire est retenu par le filtre, en moyenne sur les tests effectués. Peu efficace mais sans importance. ATTENTION : ne pas confondre calcaire et calcium, une erreur de vocabulaire fort répandue !!! Ce que nous appelons calcaire ( dépôt blanchâtre ) est du carbonate de calcium, de formule chimique CaCO3 . Il se dissout dans l’eau sous forme d’ion calcium Ca2+ et d’ion carbonate CO32-. Le calcium est l’élément Ca ou l’ion calcium Ca2+. Le calcaire contient du calcium, du carbone et de l’oxygène.

- votre carafe vous offre une pollution aux sels d’argent qui sont utilisés dans les cartouches ainsi que la diffusion d’autres ions provenant des résines échangeuses d’ions utilisées dans les filtres. Certaines résines sont à base de bisphénol-A !!!

- la véritable absurdité de votre carafe : elle élimine très bien le chlore, si bien que votre carafe se transforme rapidement en un nid à microbes, c’est ce qu’a montré le test et c’est le seul vrai constat à retenir. Si votre eau du robinet contient du chlore, c’est pour garantir une eau potable. Le chlore à un effet rémanent, c'est-à-dire qu'il désinfecte sur une longue durée.

 

Résines complexantes ou chélatantes pouvant être utilisées dans les filtres

 Ces résines possèdent des groupements fonctionnels spécifiques qui peuvent être présents naturellement, mais qui sont le plus souvent introduits par des méthodes chimiques et qui forment des complexes ou des chélates avec les ions métalliques. Les groupes fonctionnels qui sont des donneurs de doublets d’électrons sont associés aux atomes tels que N, S, O, P et agissent comme des agents complexant ou chélatants classiques. Quatre exemples :

  resines-chelatantes

  On retrouve le noyau benzénique, ce qui fait réellement PEUR !!!

 

igepac avait commencé son enquête auprès de fabricants de carafes, voici une réponse sur la composition d’une cartouche filtrante : 

 

« Les cartouches K-RAF-ITA sont composées de charbon actif qui réduit le chlore et les pesticides, et de résine d’échangeuse d’ion qui réduit le calcaire, les métaux lourds et l’aluminium.

 

Charbon actif

 

Le charbon actif est utilisé dans le traitement de l'eau destinée à la consommation humaine depuis de nombreuses années. En Europe et aux Etats-Unis, la plupart des fournisseurs d'eau destinée à la consommation humaine utilisent le charbon actif pour absorber les résidus organiques et réduire la présence de chlore ou de dérivés chlorés dans l’eau.

Le charbon actif des cartouches K-RAF-ITA est fait à partir d'écorces de noix de coco qui sont traitées selon un procédé en deux étapes :

- Les écorces de noix de coco sont carbonisées à une température comprise entre 200 et 300°C. Les composants volatiles et l'humidité résiduelle sont éliminés à cette étape.

- La substance carbonique intermédiaire est alors "activée" par le biais de vapeurs à une température comprise entre 900 et 1000°C. Le charbon actif obtenu offre ainsi une très forte capacité absorbante.

Le charbon actif  végétal utilisé dans les cartouches de marque K-RAF-ITA est spécialement étudié pour le traitement de l'eau destinée à la consommation humaine.

Il est soumis à de stricts contrôles qualité, tant sur son lieu de production que dans les sites de fabrication K-RAF-ITA.

Outre l'examen des écorces de noix de coco, le charbon actif des cartouches K-RAF-ITA est analysé afin de déceler la présence éventuelle de métaux lourds avant sa commercialisation.

Les filtres K-RAF-ITA, y compris les cartouches, sont par ailleurs évalués à l'une des Réglementations de protection des consommateurs et de sécurité sanitaire applicables dans le pays où ils sont commercialisés.

 Les procédés de fabrication, les contrôles qualité et de nombreuses années d'utilisation par les industries des secteurs de l'eau, de la santé et de l'alimentation démontrent que le charbon actif peut être utilisé en toute sécurité.

 

Résines échangeuses d’ions

 

Les résines échangeuses d'ions sont fabriquées selon un procédé synthétique. Elles peuvent absorber une certaine quantité d'ions de l'eau du robinet et restituer une quantité équivalente d'ions dans l'eau filtrée.

 Les cartouches K-RAF-ITA utilisent une des deux formes existantes de résines échangeuses d'ions: les résines échangeuses de cations. Elles ne rejettent pas dans l’eau filtrée des ions de sodium mais des ions d’hydrogène. En effet, elles remplacent des ions de magnésium, de calcium, de plomb, chargés positivement par des ions d'hydrogène chargés positivement. Les filtres K-RAF-ITA n’adoucissent donc pas complètement l’eau, ils ont pour effet un adoucissement partiel, la décarbonatation. Lors de la décarbonatation seule la dureté carbonatée est réduite, celle-là même qui peut causer l’altération des goûts des boissons et aliments et, est responsable de l’entartrage des appareils.

Les résines échangeuses d'ions des cartouches K-RAF-ITA sont caractérisées par une faible acidité; elles n'éliminent que la dureté temporaire ainsi que les éventuels métaux lourds présents dans l'eau du robinet tels que le cuivre ou le plomb.

Les résines échangeuses d'ions ont une capacité limitée. Les cartouches ont atteint la fin de leur cycle d'utilisation lorsque tous les ions ont été libérés par la résine artificielle et qu'ils ont été remplacés par les ions de l'eau du robinet. Dans ce cas, de nouvelles cartouches K-RAF-ITA doivent être installées dans les carafes.

 

Les filtres à eau ménagers K-RAF-ITA extraient de l’eau potable seulement la partie de la dureté qui génère les dépôts calcaires durant la cuisson : la dureté carbonatée. Tous les minéraux ne sont donc pas extraits de l’eau. Seule la teneur de l’eau en calcium et en magnésium est réduite pendant la décarbonatation. La diminution de ces éléments est sans danger pour la santé. Il est, par exemple, connu que le calcium inorganique issu de l’eau est moins bien assimilé par le corps que le calcium lié aux matières organiques issu des aliments. » 

_________________

 

Les résines échangeuses d’ions sont utilisées depuis longtemps en traitement de potabilisation de l’eau et les premiers agréments de leur usage pour le traitement de l’eau destinée à la consommation humaine ont été délivrés par le ministère en charge de la santé dans les années 1990.

 

Retirez donc le filtre de votre carafe, elle pourra vous servir à arroser les plantes de votre appartement ce qui ne sera pas si cruche !

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans POLLUTION & SANTE
commenter cet article

commentaires

aqua F 25/01/2017 15:29

merci pour ces conseils

BRITA 07/05/2010 16:30


Cher Monsieur
Etant en charge de la communication BRITA , merci de nous indiquer vos coordonnées téléphoniques et mail, car nous aimerions apporter des précisions a certaines desinformations que nous avons
relevées dans votre blog sur l'eau filtrée.

Bien cdt

frédéric HENRY
Service de presse de BRITA


Pierre PETIT 07/05/2010 16:34




Le blog igepac est un blog d'informations ouvert à tous. igepac n'a pas la science
infuse et reconnaît volontiers ses "erreurs". Vos commentaires seront les bienvenus. Merci de votre participation pour mieux nous informer. Votre intervention sera publiée ici,
dans les commentaires de l'article.
Soit
vous intervenez directement sur le blog soit vous écrivez à cette adresse : igepac@gmail.com



Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens