Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 00:03

Hé, oui, encore lui, le feuilleton du SIAAP. Saison 16

 

bourgeois-parisien.PNG

 

Ils n'en finissent pas d'emmerder leurs "voisins" au sens propre comme au figuré, ces élus parisiens.

 

Ce sera encore non aux boues !

  

De GILBLOG

  

6 février 2009 : le Préfet du Cher signait un arrêté autorisant l'épandage des boues-déchets de la région parisienne (station d'épuration d'Achères-78) sans procéder à aucune vérification....

 

Depuis l'enquête publique de 2007 les habitants du Cher refusaient massivement les boues-déchets, mais la Préfecture ignorait cette demande unanime.

 

L'action des associations opposées au projet d'épandage, soutenue par des citoyens de plus en plus nombreux s'est développée. La "Ronde des communes", des dizaines et des dizaines de rassemblements, des projections de films, des conférences, des manifestations dans les villages et à Bourges ont permis une avancée très importante.

 

La suite de l'article ici :

http://www.gilblog.fr/non_aux_boues_toxiques/bourges-samedi-15-octobre-.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans STATION d'épuration
commenter cet article

commentaires

Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens