Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 00:03

 

La Journée des Technologies Durables a été organisée dans le cadre de l’inauguration du 5 novembre 2010 sur la récupération de chaleur dans les réseaux d’assainissement. Ce process va permettre de chauffer et de rafraichir l’hôtel de ville de Valenciennes (8500 m²) et génèrera un retour sur investissement sur 5 ans, grâce aux aides de l’ADEME (fonds chaleur) instaurées par Monsieur Jean Louis BORLOO.

 

Avantages pour la ville :

Une économie d’environ 50 000€/an les 5 premières années et environ 100 000€/an au terme des 5 ans, pour le contribuable.

Réduction sur l’ensemble du bâtiment de 200 tonnes de rejet de CO2 par an (actuellement 317

tonnes)  - Facteur 3

 

Une première en France :

Ce procédé mis en œuvre dans un bâtiment public est une première en France.

Levallois a également inauguré ce type de système (process plus petit) en septembre en présence de Madame Chantal JOUANNO, ce qui permet de maintenir la température de l’eau de la piscine en permanence à 28°.

La ville de Valenciennes sera mise en lumière lors de cet évènement, hors du commun, qui fera sans nul doute beaucoup d’émule en France. La CUB (Communauté Urbaine de Bordeaux) est aussi très avancée sur le sujet et de nombreux dossiers sont en cours en France et particulièrement dans le Nord-Pas-de-Calais.

 

Un important gisement d’énergie renouvelable :

L’étude faite par le S.I.A.V. (Syndicat Intercommunal d’Assainissement de Valenciennes) démontre que la capacité de récupération de chaleur sur son réseau d’assainissement représente l’équivalent de 250 000m² de plancher couvert à chauffer. Trois villes sont concernées : Saint-Saulve, Marly et Valenciennes.

Pour la seule ville de Valenciennes, 154 bâtiments communaux seront concernés pour une surface totale couverte de 200 000m² - « L’intérêt du système est démontré ». Celui-ci couplé à de la géothermie et du solaire devrait permettre d’affranchir une ville comme Valenciennes à hauteur de 60% en 5 à 10 ans, des besoins énergétique fossiles.

Nous sommes là dans le concept peu connu et développer de l’Ecologie Industrielle et/ou Urbaine (le déchet de l’UN devient l’énergie de l’AUTRE) et des Energies Fatales (cette énergie qui est contenue dans des matières ou des processus), qui sont une immense réserve d’énergie et d’emplois.

 

Bernard BROUILLET, Président du SIAV

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans STATION d'épuration
commenter cet article

commentaires

Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens