Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

 

Avec 76 000 tonnes épandues l'an dernier, la France est le premier consommateur européen de pesticides et le troisième mondial.

 

Ce qui n'est pas sans conséquences pour les nappes phréatiques et notre santé.

 

1 / Quels sont les effets des pesticides sur la santé ?

 

« Plusieurs études épidémiologiques ont démontré l'effet cancérogène des pesticides, la survenue de maladie de Parkinson dans la population agricole et un risque accru de malformations ou de leucémies chez les enfants dont la mère a été exposée », détaille André Cicolella, toxicologue et porte-parole du Réseau santé environnement.

 

« Il ne s'agit que de suspicions, mais on n'a pas démontré de corrélation directe entre une exposition aux pesticides et l'apparition de maladies, répond Jean-Charles Bocquet, directeur général de l'Union des industries de la protection des plantes (UIPP), le lobby des fabricants de pesticides. Ce qui n'exclut pas d'utiliser ces produits en respectant bien les conditions d'emploi. »

 

D'ici à 2010, 53 molécules à risques seront toutefois retirées du marché, ou leur usage sera limité.

 

2 / Nos fruits et légumes en contiennent-ils ?

 

45 % de nos fruits et légumes abritent des résidus de pesticides, selon une étude réalisée par la répression des fraudes.

 

Un pommier reçoit en moyenne 27 traitements successifs avant la récolte, et une pomme peut contenir des traces de pesticides jusqu'à 5 mm sous la peau du fruit.

                                          

3 / En trouve-t-on dans les nappes phréatiques ?

 

Oui. Des molécules actives de glyphosate, issues de désherbants, ont été découvertes dans les eaux souterraines de la nappe phréatique de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), qui dessert en eau potable 1 million de Franciliens. Malgré son interdiction en 1998 pour les particuliers et en 2003 pour les agriculteurs, une autre molécule, l'atrazine, est encore présente dans les eaux souterraines.

 

L'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset) souhaite réaliser une cartographie de l'imprégnation aux pesticides des communes de France. Notre pays a en outre été condamné à plusieurs reprises par l'Europe pour la mauvaise qualité de ses eaux.


Le Parisien - article du 18 juin 2009

'







Partager cette page

Repost 0
Published by

Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens