Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Robert Poujade,

premier pionnier de l’Environnement.

 

DIJON,

en 1962, Robert Poujade tente en vain de se faire élire député face au sortant, le chanoine Kir (CNI). Il prend sa revanche sur ce dernier lors des élections générales de 1967. La même année, il est élu au conseil général de la Côte-d'Or et au conseil municipal de Dijon.

 

Président du Haut comité de l´environnement, il est nommé en janvier 1971 ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la protection de la nature et de l'environnement, dans les gouvernements Chaban-Delmas (janvier 1971-juillet 1972) et Messmer (juillet 1972-mars 1973),


puis ministre de la protection de la nature et de l'environnement (Gouvernement Messmer, avril 1973-février 1974).

 

Créateur du ministère de l'Environnement en France, il a par la suite assuré des fonctions en lien avec cette préoccupation. Il a ainsi été président du Conservatoire du littoral (1976), président de la Commission nationale des Secteurs Sauvegardés (1978), président de l'Association des Villes et Pays d'Art et d'Histoire, vice-président de la section française du Conseil international des monuments et des sites (Icomos) (1978).

 ( source : Wikipedia )

Partager cette page

Repost 0
Published by

Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens