Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 00:03

wc-dangerReflet de Société

 

L’image publique médiatique que le SIAAP diffuse est une image où le mensonge et les paillettes se propagent allégrement sur les chemins de l’ignorance populaire. Les preuves de ce constat lamentable dans cet article.

 

Le SIAAP ( Syndicat Interdépartemental pour l'Assainissement de l'Agglomération Parisienne, des élus Franciliens ), est le plus gros « dépollueur » mais surtout le plus gros pollueur de France. Le SIAAP traite 2 400 000 m3 d'eaux usées par jour et rejette à Achères ( le monstre parisien ), 19 tonnes par jour de bactéries fécales dans la Seine plus tous les produits chimiques solubles que nous utilisons quotidiennement, sans oublier les 85 000 tonnes de boues déshydratées qui vont polluer tous les ans les terres agricoles … des départements voisins. C'est du pur chiottisme, c'est-à-dire l'art de se débarrasser de ses déchets fécaux chez son voisin ( à ajouter au dictionnaire du SIAAP ).

  

Le coup médiatique du SIAAP de ce mois de septembre, avec l’argent public des Franciliens évidemment :

une exposition parisienne nommée CHIOTTISSIME !!!

 

Sur France Inter

  Extra ... ordinaire

 

Sur le blog du SIAAP http://www.siaap.fr

 

« A l'occasion de ses 40 ans, le SIAAP présente du 9 septembre au 20 octobre une exposition gratuite, unique et insolite boulevard de la Bastille, à Paris : 46 photos grand format montrant des toilettes dans 31 pays. A travers cet événement artistique, le Service public de l’assainissement de l’agglomération parisienne souhaite ainsi présenter une partie de son activité. Les eaux des toilettes constituent près de 30 % des 2,4 millions de m3 d’eaux sales produites par près de 8,5 millions de Franciliens et traitées chaque jour par le SIAAP. Elles contiennent deux polluants pour le milieu naturel, l’azote et le carbone que les 5 usines d’épuration du SIAAP éliminent grâce à l’utilisation de  procédés de plus en plus performants. Objectif : améliorer la qualité des eaux de la Seine et de la Marne et préserver la biodiversité ».

 

Commentaire d’igepac

Des mensonges médiatiques et une incompétence notoire

 

- Comment des élus peuvent-ils mentir aussi ouvertement à leurs administrés et à tous les citoyens ? Les « eaux sales contiennent deux polluants pour le milieu naturel ».

- Comment peut-on être aussi nul en chimie et géré la pollution de 8,5 millions d’habitants ? Les polluants seraient « l’azote et le carbone ».

 

Ce sont des centaines de molécules polluantes contenues dans les eaux qui arrivent dans une station d’épuration et qui en ressortent. L’azote est un élément non polluant, il constitue les trois quarts de l’air que nous respirons. Quand au carbone, notre corps en contient environ un cinquième, sous différentes formes moléculaires. Les polluants sont des substances chimiques contenant ces éléments dont les propriétés chimiques et physiques sont bien différentes. Pour illustrer cette différence : les nitrates sont des composés azotés solides alors que l’azote est un gaz - une mine de crayon et un diamant sont tous deux du carbone pur … . Vraiment incompétantissime, le SIAAP, mais nous le savions déjà !!!

 

Voir ici, la monstrueuse pollution 

 

d'Achères ( SIAAP ),

ouvrez grands vos yeux,

... difficile à admettre !

 

 

Sur le blog du SIAAP, suite

 

« L'assainissement demeure un luxe

 

Willy Ronis, Eve Arnold, Robert Doisneau: 42 photographes ont braqué leur objectif sur cet objet du quotidien. Des simples trous creusés dans la terre aux toilettes flottantes de Djarkarta, l’exposition Chiottissime nous rappelle que plus du tiers de la population mondiale (2,6 milliards de personnes) utilise des latrines qui n’offrent pas de garantie d’hygiène et qu’1,2 milliards d’individus doivent se contenter de la nature. Pour remédier à cette situation, le SIAAP développe depuis plus de 10 ans des actions de coopération en Afrique, en Asie et dans les Caraïbes, qui ne se limitent pas à un soutien financier. Elles comprennent des prestations d’accompagnement comme l’assistance logistique ou la fourniture de matériel, l’expertise technique et la formation des services locaux d’assainissement. »

 

Commentaire d’igepac

 

Le SIAAP, ici se vente indirectement de taxer les Franciliens ( pauvres et riches à la même hauteur ) pour « aider » les pays en voie de développement à polluer autrement, … à la mode SIAAP.

Ce n’est surement pas au petit consommateur à payer ce type de coopération, mais à l’Etat. Prendre quelques euros à des ménages en difficultés est proprement scandaleux. Le SIAAP n’a rien à envier au Sédif qui montre l’exemple ( le Sédif, d’autres élus Franciliens qui « gèrent » l’eau potable ) . Il est vrai que nos élus vivent sur une planète où c’est l’argent qui coule de source … et la source est intarissable !!!

Quelques dizaines de centimes de plus sur la facture de l'abonné et c'est le jackpot qui tombe : le million d'euros est garanti, par le nombre important des abonnés.

( N’oublions pas que le SIAAP, toujours avec l’argent des ménages, dépollue la Seine de ses détritus flottants !!! C'est à l'Etat, aux collectivités locales à prendre en charge cette pollution qui ne provient pas des consommateurs d'eau. )

 

Pour plus d'informations : le SIAAP sur igepac

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre PETIT - dans Politiques de l'eau
commenter cet article

commentaires

patrick le bouard avocat versailles 28/11/2010 10:43


le tribunal correctionnel de versailles jugera le siaap en qualité de responsable d'un homicide involontaire survenu le 15 octobre 2009,
la veuve de M CATALAN ne percoit pour elle meme et ses 2 enfants aucune indemnité
le SIAAP ne cotise pas pour les risques d'accident


une honte!
avant l'accident le budget de la cellule familiale était de 3000 e ...apres l'accident le budget est de 300e



patrick le bouard avocat 0139020229


Pierre PETIT 28/11/2010 12:38



Merci pour votre commentaire.


Dès que possible, venez nous informer de cette affaire de justice. igepac@gmail.com


Ces énormes administrations locales, SIAAP et SEDIF, Eau de Paris, vue de l'autre côté du miroir, semblent naviguer en eaux troubles. igepac donne quelques
instantanés sur ces satellites de notre Républiques. 


 



stan 22/09/2010 04:15


merci pour votre récit, comment arrivera t-on à faire cesser ces scandales...?


Pierre PETIT 22/09/2010 07:42



Ces scandales cesseront lorsque des élus parlementaires reviendront sur Terre et suivront les mêmes cours élémentaires de civisme tel que le simple
respect de son congénère, que mon école républicaine m'a enseigné au milieu du siècle dernier.


Pierrre



Publications récentes d'igepac

aout-2011

    - Les eaux que nous buvons

    ( 1 - Généralités )

    ( 2 - La chimie de l'eau buvable )

 

    L'arnaque des tarifications

 ( abonnement & tarification progressive )

 

     

 

Rechercher Un Article Du Blog

Première visite

Le concept du blog 

" La politique de l'Eau a ses raisons
que la raison ne connaît pas
"
 

 

ensuite, rendez-vous à l'accueil

 

   petit-bb-pas-content-copie-1

Archives Du Forum

Les défits d'igepac

 
1/
 La fourniture de l’eau doit être un service public, sa gestion financière doit être faite par la collectivité
  
2/  L'eau des particuliers doit être différenciée de celle des activités professionnelles : suppression des parts fixes ( abonnements ) et en urgence celle de la partie assainissement.

3/  L'Agriculture polluante doit payer sa propre pollution, sinon  cette pollution doit être prise en charge par la collectivité nationale.
      

P. S. Qui N'a Rien À Voir, ...

Epandage : pollution évitable

Les Seigneurs parisiens